Aeonium gomerense

0,00 €
TTC

Le plus rare et le plus menacé de tous les aeonium dans la nature. Il a entre autres, le mérite d'associer un très beau port arbustif et des rosettes bien plus larges que les autres que son voisin dans la nature, l'aeonium castello-paivae.

Quantité
Actuellement en culture

Le plus rare et le plus menacé de tous les aeonium dans la nature. On ne le trouve que sur l'ile de La Gomera et les quelques six colonies où il se développe sur le terrain sont d'une superficie très modeste. Il est protégé par des règlementations nationales et internationales et son statut de plante menacée font craindre qu'il ne disparaisse de la nature. Le parc national de Garajonay et le parc naturel de Majona participent à sa protection et à sa restauration.

Il a entre autres, le mérite d'associer un très beau port arbustif et des rosettes bien plus larges que les autres que son voisin dans la nature, l'aeonium castello-paivae avec lequel il s'hybride volontiers (aeonium x aguajilvense). Il peut atteindre jusqu'à un mètre de hauteur, même en culture, et ses feuilles ont une très belle couleur vert-glauque et des bords bien marqués de rouge. Ses fleurs sont blanches.

L'aeonium gomerense est de culture facile. C'est une perle dans une collection de succulentes et, si vous avez la chance de le posséder, soignez-le comme un précieux trésor et mettez en valeur son incomparable beauté.

Note : en raison des menaces qui pèsent sur sa survie à l'état sauvage, les semences que nous utilisons pour la production de l'aeonium gomerense ne proviennent pas directement de la nature. Elles sont issues de sujets de culture mais elles sont parfaitement fidèles au type.

Fiche technique

Mode de production
Semis à la ferme botanique
Lieux de présence dans la nature
La Gomera (archipel des Canaries)
Culture et entretien
Facile
Type végétal
Arborescent, pouvant atteindre un grand développement
Nom botanique complet
Aeonium gomerense (Praeger)
UICN
EN